Semi marathon de Paris (Fitbit) Alexandre Cante

Nom : Cante

Prénom : Alexandre

Temps :1:50:00

Pour ce 3ème semi je me fixe comme objectif de le faire à mon allure marathon pour voir si mes jambes peuvent tenir une longue distance à un rythme qui n’est pas forcément le mien de base.
Me connaissant je me dis il faut que je trouve quelqu’un qui cherche un lièvre sinon je vais foncer pleine balle pour tenter un RP.

Chose faite on retire le dossard vendredi avec en prime une nouvelle paire de chaussures gagnée lors d’un jeux concours. Le village est plutôt pas mal,  je profite pour prendre 2 Gels qui me servent d’entraînement (pas s’étouffer avec et voir si je n’ai pas des maux d’estomac).

Le jour J réveil 6h30 le classico jus d’orange, café, chocapic (et pour les connaisseurs la règle des 3C mdr). Direction le métro avec certaines personnes de ma team de running AdidasRunners_BirHakeim, le métro devient vite un SAS de départ tellement on est tassés mais ça permet de faire connaissance et voir les objectifs de tous le monde. On dépose les sacs selfies avec la team avant de rentrer dans nos SAS respectif

.

Qui voit ti pas dans le SAS le Fameux barbus JP on discute de nos objectifs (et on parle beaucoup d’Alex pour qu’elle ai les oreilles qui sifflent). Départ lancé JP trouve la cadence un peu faiblarde et je le vois s’effacer devant le rideau de pluie. Mon ami qui avait besoin d’aide décide d’accélérer et je le sens confiant donc on se sépare. C’est parti pour 20 km en solitaire avec la musique, la pluie, le vent et les animations tout le long du parcours. Arrive le moment fatidique des fameux tunnels et de la rue de Charenton qui fait tant parler d’elle, moi c’est mon truc sinon si c’est trop plat ça me gave vite 😊.
Arrivé à Vincennes le coup de mou qui arrive soudainement, le vent, congelé de plus en plus même le fait de courir ne me réchauffe plus, mes pieds commencent à faire la gueule car j’avais décidé de prendre ma plus vieille paire de running pour voir si elle était bonne pour l’entraînement. Les 3 km deviennent limite chiants et une fois arrivé tu te dis que c’est fini MAIS non il faut marcher pas mal de temps, tu commences à être légèrement en hypothermie, je demande de l’aide pour m’ouvrir la bouteille d’eau et les pâtes de fruits (oui je suis gourmand j’en prend pas qu’une lol). Direction les vestiaires, la voiture pour se changer et j’attaque un autre semi qui est le repas de famille du dimanche.

Au final je tiens mon allure malgré le fait d’avoir couru seul donc je me dis que je peux le faire le jour du Marathon (où je vais retrouver la famille Cuvi une nouvelle fois). Pas de RP, pas non plus un parcours dingue et bien sûr un temps de chien. RDV en 2018 pour le refaire (même sous la pluie) et tenter un record. Je n’ai pas vu les Barjots qui participaient mais ça sera pour une prochaine fois.
Mention spéciale à Liza pour son 1er semi et les progrès qu’elle a fait depuis ses début en course.